Le Secret de la Santé

Le Secret de la Santé ... enfin révélé

Y-a-t'il un secret pour avoir une santé de haute qualité ?
Tu te demandes peut-être s’il y a une chose très importante qui peut faire toute la différence pour ta santé ?

Tout d’abord, il est important que je te dise ce qu’est la santé. Car même la définition et la vision qu’en a notre société sont à revoir.

La santé, ce n’est pas l’absence de maladie. 

La santé ce n’est pas du tout ou rien (on/off), les gens pensent que la santé, c’est quand aucune maladie n’a été décelée.

Depuis que je prends ma santé en mains, je me rends compte que la santé, c’est graduel.

C’est-à-dire qu’il existe plusieurs niveaux de bonne santé. La santé peut croître de plus en plus, et nous pouvons vivre très loin des maladies et des maux dans le corps.

Et je me suis rendu compte que la majorité des gens sont maintenus dans un niveau de santé très bas, très proche de la maladie, ou bien avec des maladies chroniques.

Ainsi, nous devenons de bons clients. On nous voit comme des consommateurs.

Ensuite, on croit qu’il est normal de vieillir aussi vite et de devenir une charge pour la société quand on prend de l'âge. On croit qu’il est normal de vivre dans la souffrance perpétuelle.

Le Secret de la Santé

Tout cela est faux.

On peut vivre en très très bonne santé jusqu'à la fin de sa vie, aussi longtemps soit-elle. Le corps a la capacité de se reconstruire de l'intérieur, si on lui donne la chance de le faire.

On a le droit de faire cela. Même si c’est marginal, c’est notre droit de naissance.

Je me suis rendu compte que le corps peut changer sa biologie, sa chimie pour passer dans un mode de fonctionnement différent que celui du commun des mortels.

Le corps a deux modes de fonctionnement.

Le premier mode de fonctionnement, le mode naturel, par défaut, celui que nous devrions tous vivre, c’est le mode “abondance de vie”. Mais aujourd’hui, plus de 99,9 % des gens vivent dans le second mode de fonctionnement. C’est le mode “Survie”.

Le mode survie est là pour faire face à un prédateur. Il déclenche soit notre fuite, et toute l'énergie disponible dans le corps est redirigée vers les muscles des jambes pour courir le plus vite possible. Ou bien, il nous met  en combat pour nous battre contre ce prédateur. Ou encore, il peut nous faire faire le mort. Pour tromper ainsi le prédateur qui pourrait croire que nous sommes déjà morts pour qu’il nous laisse tranquilles.

Ce mode de survie est un ancien mécanisme de défense. Et de nos jours, nous ne devrions pas l’utiliser. Malheureusement, c’est tout l’inverse.

De nombreuses choses nous mettent dans le mode survie sans que nous en prenions conscience.

Le stress est le facteur principal. 

Le stress prend de nombreux aspects.

Il peut être créé par du bruit. Mais aussi, le stress peut être causé par une peur, un doute, une menace, un conflit, trop de pensées, des émotions difficiles, trop de choses a faire, pas assez de repos, un patron qui est trop demandant, des relations humaines tendues, le café, le thé, le sucre raffiné, le gluten, certains médicaments, la pollution ….La liste est longue.

Le problème, c’est que quand nous sommes en mode survie, notre système de défense qui est l’ego, il cherche le prédateur. Mais aujourd’hui, il est invisible, il ne le trouve pas. Du coup, l’ego est sur la défensive tout le temps. Il nous met dans la peur. Nous avons perdu la plénitude et la sérénité.

Comment ré activer le mode “abondance de vie” ?

Pour décider de repasser en mode “abondance de vie”, nous devons calmer l’ego, le rassurer que la menace soit passée. 

Mais ce n’est pas le cas, les gens restent en mode survie très longtemps et leur corps vieillit encore plus vite, car l'énergie est prise pour la survie. 

Dans le mode survie, le mental s’emballe également. Le mental cherche la cause (le prédateur) et il se peut que nous devenions agressifs, intolérants, impatients, coléreux…

En mode survie, l’homéostasie n’a pas de place. Le corps ne se reconstruit plus. 

Dans le mode survie, le système immunitaire est désactivé. Car le corps gère la priorité. Il vaut mieux survivre à ce prédateur et arrêter de gérer les virus, les infections et le cancer. 

Quand on réactive le mode “abondance de vie” alors le corps peut enfin réactiver son système immunitaire, et la chimie et la biologie redeviennent normales.

Voici comment j’ai découvert le Secret de la Santé. 

Avant, je n'étais pas du tout attiré vers les fruits et légumes, je préférais la malbouffe. Je n'étais pas complètement tombé dedans, mais depuis mon enfance, j’aimais les bonbons, les sodas, et tous ces produits industriels qui rendent dépendant. 

Et quand je pensais à changer mon alimentation, je ne sentais pas vraiment l’envie de le faire.

Mais quelques jours après le retrait de ma vésicule biliaire, j’ai constaté que je devais faire quelque chose. Un changement.

Avant, je n'appréciais pas les fruits et les légumes. 

Mais soudainement, je me suis mis à les aimer et à les apprécier de plus en plus.

Au début, je pensais que c'était parce que j’avais trouvé les bonnes recettes et que cela allait être ainsi pour tout le monde.

C’est en essayant d’aider les autres que je me suis très vite rendu compte que ce n'était pas ainsi. La grande majorité des gens n’aime toujours pas les fruits et les légumes et ils se forcent à manger plus sainement.

Alors, j’ai fait un travail d’investigation, avec Sabine, nous avons passé de nombreuses heures à rechercher ce qui avait provoqué ce changement dans mon corps.

Pourquoi soudainement, mon corps s’est-il mis à aimer ces aliments ?

Certaines personnes te diront que c’est parce que ma flore intestinale a changé. Et c’est vrai, elle a certainement changé. 

Mais je n’avais pas encore changé ma flore intestinale quand je me suis mis à aimer une alimentation saine.

En fait, j’avais fait un autre changement avant de vouloir changer mon alimentation.

J’ai fait un deuxième constat. La majorité des gens (99,9 %) font un changement alimentaire en le faisant comme un régime, parce qu’ils se forcent. Ils se forcent parce qu'ils n’aiment pas ce qu’ils mangent quand c’est sain…

Ce qui est néfaste, car ils se stressent.

J’ai même vu des gens qui se stressaient tellement qu’ils finissaient par avoir une santé moins bonne au final.

Que se passe-t-il donc ?

Quand j’ai fait mon changement alimentaire, je ne stressais pas de le faire et au contraire, ce changement m’a rendu joyeux. C’est comme si mon corps attendait depuis longtemps que je fasse ce changement.  Et c'était même parfois l'euphorie de constater la quantité d’énergie disponible et le bien-être d’un corps de plus en plus sain.

Parce que je sais ce que c’est que de se forcer à faire un régime, j’en ai fait plusieurs fois. J’ai fait mon premier régime à l’âge de 10 ans. Et j’ai vu que l’effet yo-yo se manifestait après chaque régime

Vers la fin de chaque régime, je me sentais mal, déprimé, usé et stressé. Parce que je passais en mode “survie” à cause du régime.

Puis je regagnais encore plus de poids. 

Souvent, les gens (qui n’ont jamais fait de régime) disent que nous manquons de volonté… Mais plus on se force et plus nous dégradons notre santé.

Je voulais comprendre et aider encore mieux.

Et je me suis souvenu d’un événement ultérieur. Trois ans avant de vouloir faire ces changements, j’ai fait une dépression nerveuse. 

J'étais très stressé, je souffrais d’insomnie.

Alors, je suis allé voir un médecin pour voir ce qu’il pouvait me proposer. Mais la seule solution qu’il proposait était de prendre des drogues qui me rendraient dépendant.

J’ai cherché une solution la plus naturelle possible.

Après plusieurs recherches, une solution qui n’a rien à voir avec l’alimentation s’est présentée à moi. 

Je connaissais déjà cette technique, l’ayant découvert quand j'étais adolescent, mais je ne la pratiquai pas régulièrement.

Alors, je me suis mis à la mettre en place tous les jours. Quelques minutes seulement, et je me sentais en paix après chaque séance. 

Et en une semaine, a ma grande surprise, mes symptômes de dépression et d’insomnie avait complètement disparu. 

Alors que fait donc la technique dont je parle ?

Elle calme l’intellect, elle remet le corps en mode abondance de vie.

Tous les jours, nous sommes stimulés d’une manière ou d’une autre et nous passons en mode survie très régulièrement. C’est à cause des conditions modernes de vie.

Le Secret de la Santé, c’est la Paix Intérieure.

Quand on développe la paix intérieure alors on change la chimie dans le corps. 

On remet le corps en “abondance de vie”. 

Le corps se met ensuite à nous demander les bons aliments. Et cela devient tellement facile et agréable.

On n’est plus en train de se stresser. Du coup, on amplifie l’effet des changements alimentaires positifs.

De ce fait, on engendre encore plus de paix en nous, c’est un cercle vertueux. 

Ainsi, nous prenons l’ascenseur de la santé sans se forcer.

C'est cela le secret de la santé, de cultiver et de développer régulièrement la paix intérieure.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire